Centre aquatique Aulnay-sous-Bois

Futur centre d'entraînement des nageurs de Paris 2024

La ville d’Aulnay-sous-Bois avait pour ambition de retrouver un centre aquatique attractif à l’échelle de sa ville sur le site historique de l’ancienne piscine construite en 1965, ancienne plus grande piscine du 93 qui a fermé ses portes en 2014. Le nouveau centre aquatique d’Aulnay-sous-Bois accueillera l’entraînement des nageurs lors des Jeux Olympiques de Paris 2024.
Programme

Le centre aquatique se présente comme un trait d’union entre la ville industrielle côté Nord et la ville résidentielle et arborée côté Sud. Il crée une barrière acoustique pour protéger les baigneurs des nuisances la ville.

La forme allongée du projet suit la topographie du site pour former une anse, dans laquelle tous les bassins et solariums viennent prendre place face au soleil et profiter des vues cadrées sur le grand  paysage. La halle bassins se subdivise en deux : une halle pour la nage et la compétition avec un bassin olympique (fond mobile, aileron mobile et 330 places de gradins), et une halle dédiée aux familles et aux loisirs, pour permettre une grande flexibilité d’exploitation. Le projet comprend également un bassin de plongeon et de plongée, un bassin nordique ainsi qu’un bassin de loisirs et d’activités. À l’extérieur, le centre est doté d’une lagune de jeux, d’un bassin ludique estival, d’un pentagliss et d’une rivière sauvage. L’espace bien-être (balnéothérapie, bassin intérieur et extérieur, espace fitness) vient prendre place au dernier niveau, à l’écart de l’agitation des halles bassins, pour offrir aux utilisateurs un espace calme et serein en belvédère sur le ciel et la cime des arbres.

Le futur centre aquatique d’Aulnay-sous-Bois accueillera les usagers locaux et les nageurs en entraînement lors des Jeux Olympiques de Paris 2024. 

Une démarche durable

Fortement engagé dans une démarche de développement durable, le projet est basé sur des économies d’énergie et une production d’énergies renouvelables rentables en moins de 8 ans, avec une couverture de 63% de l’ensemble des consommations (chaleur et électricité). L’eau des bassins est préchauffée par la mise en place d’une pompe à chaleur permettant de récupérer les calories du réseau d’eau usée de la rue, ainsi que par des panneaux solaires associés à une pompe à chaleur. Le bassin nordique est quant à lui couvert la nuit par une couverture thermique.

85 %
des besoins en chaleur du centre aquatique couverts par la mise en place d'une pompe à chaleur sur le réseau d’eau usée de la rue.
50 %
de la consommation d’eau de lavage des filtres réduite par la récupération puis ultrafiltration des eaux
63 %
de l'ensemble des consommations (chaleur + électricité) couverts par des énergies renouvelables
Informations détaillées
Surface 6 935m²
Coût 30,2 M€ ht
Livraison 2021
Maîtrise d'ouvrage
ESPACEO
Maîtrise d'oeuvre
SPIE BATIGNOLLESentreprise générale
CHABANNE ARCHITECTEarchitecte, bureau d'étude TCE
ESPACEOexploitant