Cité des congrés Valenciennes

Modularité et ergonomie

La Cité des Congrès de Valenciennes a pour vocation de concourir à l'identité du territoire, à la structuration urbaine et la dynamisation économique et touristique de Valenciennes Métropole. Modularité, ergonomie et flexibilité : l'architecture met la facilité d'usage au cœur du projet.
Programme

Une Cité des Congrès multifonctionnelle

L’enjeu du projet était d’optimiser la modularité des espaces, de manière à accueillir tout type d’événement, du petit séminaire au grand spectacle.

Il comprend la création d’un pôle culturel incluant deux espaces flexibles différenciés mais modulables de 900 à 2 800 m², pour un total cumulé de 4900 m² de surfaces d’exposition dédiées, trois auditoriums offrant des jauges de 150 à 300 et de 500 à 800 personnes, des salles de commission de 20 à 150 places et offrant une capacité simultanée de 610 personnes, un espace Lounge pour les congressistes, une salle de conventions et repas spectacles de 900 m² cloisonnable de 3 000 à 4 800 places et un pôle d’enseignement musical. Ainsi, deux ou trois événements peuvent être organisés en simultané sans se chevaucher.

La Cité de 15 000 m² est traversée par une grande rue intérieure traversant le bâtiment et offrant deux accès principaux. Situés à l’opposé l’un de l’autre, les flux logistique et public peuvent fonctionner en concomitance à tout moment de la journée, sans jamais se croiser.

Le projet architectural s’enracine dans son environnement, s’inscrit dans son époque tout en témoignant du passé industriel de son site. Le parc des expositions est recouvert d’une canopée, traitée comme une dentelle de métal en suspension qui intègre deux symboles forts du quartier : le Château d’eau et l’ancienne Centrale électrique. A l’image d’un réseau cellulaire et numérique, elle marque l’interconnexion des manifestations et des communes de la communauté d’agglomérations. Témoin et symbole du patrimoine industriel, le métal exprime l’alliance entre modernité et histoire en alliant facilité d’entretien et pérennité.  Cette couverture métallique légèrement réfléchissante offre un mouvement constant,  joue avec la lumière et vient mettre en valeur toutes les entités qui flottent sous ce grand tapis ajouré.

Le projet s’inscrit dans une démarche d’exemplarité énergétique et environnementale. Côté énergétique, 100% des besoins de chaleur et de rafraichissement sont couverts par la géothermie, ainsi que par 600 m² de panneaux photovoltaïques en toiture.  La  grande  surface  de  toiture  est  utilisée  pour  faire  une  récupération  des  eaux  pluviales.  L’eau  récupérée  est alors réutilisée pour les besoins ne nécessitant pas une eau potable (sanitaires, arrosage, nettoyage). Enfin, l’ensemble  de  ces  équipements  et  les  systèmes  de  régulation  en  font  un  « bâtiment  intelligent » qui  lui permettra de se raccorder à un SmartGrid.

Informations détaillées
Surface 15 129m²
Coût 25 M€ ht
Livraison 2017
Maîtrise d'ouvrage
COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION VALENCIENNES METROPOLE
Maîtrise d'oeuvre
CHABANNE ARCHITECTEArchitecte mandataire
CHABANNE INGENIERIE Economie, structure, VRD, paysage
CHABANNE ENERGETIQUE Ingénierie énergétique et environnementale
SCENARCHIE Scénographe
CHTFluides
HEDONTAcoustique
DES SIGNESSignalétique