EPF Ecole d’ingénieur-e-s Troyes

Mouvement cinétique, ouverture et interactivité

Après avoir conçu le premier bâtiment de l'EPF de Troyes en 2013, l'agence conçoit l'extension et la réhabilitation de l'école d'ingénieur.e.s, permettant d'augmenter la capacité d'accueil de 250 à 500 étudiants. Ce nouvel outil d'enseignement et de recherche propose un programme fonctionnel innovant ainsi qu'un programme environnemental ambitieux.
Programme

Expérimentation et pédagogie au coeur de la conception

L’EPF se dote d’un nouvel outil, des laboratoires technologiques d’enseignement et de recherche divisé en deux Pôles : un Pôle Technologique et Mécanique (deux TechLab avec salles de fabrication, de numérisation, …) et un Pole Technologique d’enseignement et de recherche (plateforme tech. Énergétique avec cellule BBC et salles de TP thermodynamique optique, TP mécanique, et TP électronique). Il s’articule autour d’un patio central relié à l’existant par un hall traversant et rayonnant, favorisant les interactivités et offrant un lien fort avec l’extérieur. Le projet se met au service de l’expérimentation et de la pédagogie : au Nord, en vitrine du campus, le parvis d’expérimentation est complété par un préau d’expérimentation à l’Ouest (300m²), permettant d’envisager une extension par l’aménagement au rez-de-chaussée d’un troisième Pôle.

La vie intérieure est quant à elle propice au bien-être des nouvelles générations d’ingénieurs. Les espaces sont innovants et stimulants : ouverts, modulables, évolutifs. Cette vie intérieure s’organise également autour d’une double passerelle et de ses gradins, en prolongement du hall.

L’architecture de l’extension de l’EPF créé un véritable effet signal : ses lignes élancées et inclinées donnent un mouvement cinétique à l’ensemble du projet. Sa géométrie se veut différente mais complémentaire de l’existant : un matériau unique en façade, l’aluminium, mais une géométrie plus souple pour faire écho et transition vers les autres composantes du campus aux formes circulaires.

 

Une démarche d’exemplarité

 

Le programme fonctionnel innovant s’accompagne d’un programme environnemental ambitieux : le niveau E3C1, qui préfigure la RE2020, est atteint grâce à des murs ossatures bois et l’utilisation d’une isolation en laine de chanvre locale biosourcée. Côté systèmes énergétiques passifs, la ventilation naturelle est valorisée, un puits canadien hydraulique mis en place (en complément du puits canadien aéraulique déjà présent pour l’existant), complété par une CTA adiabatique. Le bioclimatisme est enfin toujours à l’honneur avec une façade en débord à l’étage limitant les apports solaires en été, ainsi que le renouvelable grâce au photovoltaïque.

Les choix de conception se mettent au service de la pédagogie avec des comparaisons possibles de systèmes techniques.

Informations détaillées
Surface 3 412m² neuf et 774m² restructuré
Coût 7,1 M€ ht
Livraison 2023
Maîtrise d'ouvrage
Département de l'Aube
Maîtrise d'oeuvre
Chabanne Architectearchitecte mandataire, urbaniste, mobilier, signalétique
Chabanne Ingénierieéconomie, structure, VRD
Chabanne énergétiquefluides, énergétique et environnement
EchologosAcoustique